TÉLÉCHARGER TS2 GRATUIT


TeamSpeak est un programme permettant de dialoguer entre plusieurs utilisateurs Gratuit. Taille: Mo. Configuration minimale: Windows 7/8/ / Télécharger TeamSpeak Client RC2 (bit) Par TeamSpeak Systems GmbH (Logiciel gratuit non-commercial). Note des utilisateurs. Télécharger. Télécharger TeamSpeak: communiquez oralement avec votre équipe pour gagner en efficacité lors de vos parties en réseau: téléchargement gratuit et sûr!.

Nom: TS2 GRATUIT
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:67.25 Megabytes

TÉLÉCHARGER TS2 GRATUIT

Le téléchargement de votre version d'essai à démarré! Une fois reçu, n'oubliez pas de l'installer et profitez enfin du web, en mieux! Pour trouvez vos fichiers accédez à menu "Téléchargements" de votre navigateur ou appuyez simultanément sur les touches "Ctrl" et "J" de votre clavier. Largement utilisé par la communauté vidéo-ludique, cette solution tend à disparaitre au profit de logiciels plus intuitifs et surtout à l'hébergement gratuit à l'image de Discord ou de Curse. Le jeu en réseau en équipe, en guilde ou tout autre forme de groupe nécessite une solution de communication vocale simple et accessible. Dans ce domaine, Teamspeak fait figure de logiciel référence.

Cette fenêtre n'apparaîtra qu'une seule fois! Conservez ces informations précieusement dans un coin caché aux yeux des autres de préférence , elles vont nous servir d'ici peu. Notez que si vous avez perdu ces logins, vous pouvez toujours les récupérer dans le fichier de logs à côté de l'exécutable du serveur.

L'avis de la redaction pour TeamSpeak

Un splash screen viendra vous informer du démarrage du serveur comme ceci : Vous pouvez y constater que notre version y est bien à jour et tout à fait fonctionnelle. Le splash disparait ensuite.

Pas d'inquiétude! Bienvenue sur votre espace d'administration! Pour commencer, nous allons nous loger avec le compte de superAdmin pour pouvoir configurer le serveur à notre convenance. Notez que sur l'image ci-dessus, nous nous logons bien en superadmin indiqué juste au-dessus du premier champ.

Vous pouvez observer la différence : La différence simple entre un administrateur et le superadmin est que le superadmin peut configurer chaque serveur virtuel lancé sur la machine, gérer le nombre de serveur et gérer les différents utilisateurs. Un admin simple n'aura que le pouvoir de gérer un serveur virtuel unique comme les autorisations et les utilisateurs par exemple.

Une fois connecté avec le super admin, vous arriverez sur l'interface d'administration de votre serveur : Vous y trouverez plusieurs informations utiles comme la version du serveur, la manière dont vous êtes logé ici en superadmin mais aussi tous les menus de configuration du serveur. Nous allons commencer par modifier les préférences générales du serveur. Très pratique lorsque le serveur présente des bugs. Très utile lors des recherche dans les listes de serveur public.

C'est un outil appart de TeamSpeak. Au-delà, celle-ci seront considérées comme spam et bannira l'utilisateur par IP pour 5 minutes. Si l'utilisateur en entre deux trop rapidement, celui-ci se vera banni pour 5 min par IP. Maintenant que nous avons configuré les plus gros réglages de notre serveur, nous allons nous intéresser au superadmin.

C'est l'utilisateur avec le pouvoir total qui peut absolument tout faire. Notez que si vous supprimez tous les utilisateurs même le superAdmin de base, vous aurez la joie de découvrir qu'aucun mécanisme préventif n'a été utilisé et vous ne pourrez plus rien faire avec votre serveur excepté une réinstallation complète! Il est conseillé d'ajouter un nouveau superadmin avec le pseudo et le mot de passe fort de préférence de votre choix puis de supprimer le login de base afin d'éviter de vous le faire hacker.

Maintenant que nous avons accès facilement à notre système, nous allons configurer nos serveurs virtuels. Vous pouvez constater que nous avons actuellement qu'un seul serveur virtuel qui est lancé. Il a le nom par défaut et est accessible par le port qui est là encore le port par défaut. Depuis cette interface, vous pouvez lancer, arrêter ou créer un nouveau serveur virtuel. Chaque nouveau serveur est une entité à part et n'aura rien à voir avec les autres serveurs. Dans notre cas, nous n'avons besoin que d'un seul serveur c'est pourquoi nous allons supprimer le serveur de base et créer puis configurer notre propre serveur.

Nous aurions très bien pu simplement configurer le serveur de base ce qui serait revenu au même. Par défaut cette valeur est 16 mais vous pouvez aller jusqu'à ce qui est plus que largement suffisant! Effectuez un double-clic sur l'exécutable pour lancer l'installation. Vous avez normalement sur votre bureau si vous avez téléchargez la mise à jour du serveur updated binary ceci : Il s'agit de l'exécutable mis à jour du serveur.

Votre serveur est maintenant installé et à jour! Pour cela cliquez simplement sur l'exécutable que vous venez de remplacer plus haut ou utilisez le raccourcis qui a dû se placer sur votre bureau.

Avis sur TeamSpeak Cliente

Cette fenêtre n'apparaîtra qu'une seule fois! Conservez ces informations précieusement dans un coin caché aux yeux des autres de préférence , elles vont nous servir d'ici peu. Notez que si vous avez perdu ces logins, vous pouvez toujours les récupérer dans le fichier de logs à côté de l'exécutable du serveur.

Un splash screen viendra vous informer du démarrage du serveur comme ceci : Vous pouvez y constater que notre version y est bien à jour et tout à fait fonctionnelle.

Le splash disparait ensuite. Pas d'inquiétude! Bienvenue sur votre espace d'administration! Pour commencer, nous allons nous loger avec le compte de superAdmin pour pouvoir configurer le serveur à notre convenance. Notez que sur l'image ci-dessus, nous nous logons bien en superadmin indiqué juste au-dessus du premier champ.

Vous pouvez observer la différence : La différence simple entre un administrateur et le superadmin est que le superadmin peut configurer chaque serveur virtuel lancé sur la machine, gérer le nombre de serveur et gérer les différents utilisateurs. Un admin simple n'aura que le pouvoir de gérer un serveur virtuel unique comme les autorisations et les utilisateurs par exemple. Une fois connecté avec le super admin, vous arriverez sur l'interface d'administration de votre serveur : Vous y trouverez plusieurs informations utiles comme la version du serveur, la manière dont vous êtes logé ici en superadmin mais aussi tous les menus de configuration du serveur.

Nous allons commencer par modifier les préférences générales du serveur. Très pratique lorsque le serveur présente des bugs. Très utile lors des recherche dans les listes de serveur public.

TeamSpeak Cliente

C'est un outil appart de TeamSpeak. Au-delà, celle-ci seront considérées comme spam et bannira l'utilisateur par IP pour 5 minutes. Si l'utilisateur en entre deux trop rapidement, celui-ci se vera banni pour 5 min par IP. Maintenant que nous avons configuré les plus gros réglages de notre serveur, nous allons nous intéresser au superadmin.

C'est l'utilisateur avec le pouvoir total qui peut absolument tout faire.

Notez que si vous supprimez tous les utilisateurs même le superAdmin de base, vous aurez la joie de découvrir qu'aucun mécanisme préventif n'a été utilisé et vous ne pourrez plus rien faire avec votre serveur excepté une réinstallation complète! Il est conseillé d'ajouter un nouveau superadmin avec le pseudo et le mot de passe fort de préférence de votre choix puis de supprimer le login de base afin d'éviter de vous le faire hacker.

Maintenant que nous avons accès facilement à notre système, nous allons configurer nos serveurs virtuels.

Vous pouvez constater que nous avons actuellement qu'un seul serveur virtuel qui est lancé. Il a le nom par défaut et est accessible par le port qui est là encore le port par défaut. Depuis cette interface, vous pouvez lancer, arrêter ou créer un nouveau serveur virtuel.